Pour les morts de l'union

Titre

Pour les morts de l'union

Créateur

Contributeur

Date

1970

Description

Livre bilingue EN-FR
Poèmes traduits par Pierre Alien

Format

12 X 20 cm

Langue

en
fr

Support

151 p.

Identifiant

FPPB-LOW-M-0 001 768

Résumé

Le poète américain Robert Lowell est né le 1er mars 1917 à Boston d’un père officier de marine et d’une mère originaire d’une vieille famille de Nouvelle Angleterre. Il fait ses études d’abord à Harvard mais il rencontre le poète Allen Tate en 1937 et au lieu de retourner à Harvard, il poursuit ses études au Kenyon College dans l’Ohio pour étudier avec le critique John Crowe Ransom, mentor de A.Tate. En 1940, il épouse sa première femme, la romancière et nouvelliste Jean Stafford et se convertit au catholicisme. En 1943, il devient objecteur de conscience à la suite des bombardements par les Alliés des villes allemandes et il fera une partie de son service dans les prisons. Il finit et publie à ce moment-là son premier livre, Land of Unlikeness. A partir de là sa réputation va grandir. Il divorce en 1949 et se marie avec Elizabeth Hardwick, une jeune écrivain originaire du Kentucky. Ils passent une partie de leur temps en Europe, notamment en Italie mais c’est aussi à ce moment-là que se manifestent de nombreux épisodes de la maladie bi-polaire (maniaco-dépressive) dont il a souffert toute sa vie. Sa réputation qui avait faibli un moment se trouve de nouveau bien établie après la publication de son livre Life Studies, livre paru en même temps que Heart’s Needle de W.D. Snodgrass, ces deux livres étant considérés comme fondateur du mouvement dit « confessionnel ». Dans les années 60, Robert Lowell s’implique beaucoup en politique et devient ami des Kennedy et de Eugene McCarthy. En 1965 il refuse une invitation de Lyndon Johnson à la Maison Blanche à titre de protestation contre la guerre du Vietnam. En 1969, il publie Notebook, 1967-68, un journal en vers. Après un second divorce, il épouse Caroline Blackwood en 1972 et il vivra plusieurs années avec elle en Angleterre
Il obtient deux fois le Prix Pulitzer de poésie, en 1947 et en 1974 ainsi que le National Book Award de poésie, en 1960. Il meurt le 12 septembre 1977, d’une crise cardiaque, dans un taxi, à New York.

Dépôt légal

2ème trim. 1970

Mots-clés

Citer ce document

Lowell, Robert, “Pour les morts de l'union,” Centre daily-Bul & C° - Archives, consulté le 10 août 2022, http://dailybul.be/archibul/items/show/1885.

Formats de sortie