Bruxelles-Transit

Titre

Bruxelles-Transit

Autre forme de titre

Scénario et études

Créateur

Date

1989

Description

Edition établie par Adolphe Nysenholc.
Etudes , témoignages, et correspondances des différents contributeurs.
Iconographie : photos d'Annik Leroy

Format

14 X 22 cm

Langue

fr

Support

198 p.

Identifiant

FLRB-SZL-B-0 000 507

Résumé

Mort en 1986 (il allait avoir 37 ans), Samy Szlingerbaum était un autodidacte de la caméra. Il collabora avec Chantal Akerman, tourna deux courts métrages, puis son unique long métrage, en yiddish : Bruxelles-Transit.

Le film raconte l'arrivée de ses parents, juifs d'origine polonaise, dans le Bruxelles de 1947, après dix jours de train à travers l'Europe. C'est le récit de sa mère qui commente le voyage vers la Belgique, l'installation, les errances à la recherche d'un travail clandestin, les efforts pour s'intégrer dans ce pays d'exil, sans papiers, sans connaître la langue. C'est la mélopée triste du déracinement et de la marginalisation, dans ce quartier de la gare du Midi qui est devenu "leur périmètre, leur territoire, leur royaume" (S. Szlingerbaum).

"Les 80 minutes du film fouillent avidement ce passé de la mémoire maternelle, en voix off, en airs chantonnés, en confidences chuchotées ; avec aussi quelques scènes de fiction (jouées e.a. par les cinéastes Hélène Lapiower et Boris Lehman). De superbes images - en noir et blanc à gros grain - de trains, de gares et de rues, en plans fixes incantatoires ou en longs travellings akermaniens arrachent le quotidien au banal et montrent Bruxelles comme elle n'a presque jamais été filmée." René Michelems, "100 ans de cinéma belge"

ISBN

2-87027-289-8

Dépôt légal

D/1638/1989/22

Citer ce document

Szlingerbaum, Samy, “Bruxelles-Transit,” Centre Daily-Bul & C° - Archives, consulté le 23 avril 2024, http://dailybul.be/archibul/items/show/3073.

Formats de sortie